mardi 31 juillet 2012

En résumé : Rôle de l'attachement sur l'imitation des autocontacts



Résumé :

Les auteurs ont étudié comment le type d’attachement d’une personne adulte pouvait prédire ses comportements d’imitations lorsqu’elle regardait la vidéo d'une autre personne cible. Les résultats ont montré que suivant le type d’attachement (1) Les sujets avec un faible attachement anxieux et un fort attachement évitant ont produit moins d'imitation des autocontacts du visage que les personnes avec un faible attachement évitant et anxieux. (2) Les sujets avec un fort attachement anxieux et un faible attachement évitant ont produit moins imitation des autocontacts du visage que les personnes avec un faible attachement évitant et anxieux. L’orientation de l’attachement n’a pas prédit la production baseline des autocontacts du visage, démontrant que l’orientation de l’attachement a un effet sur l’imitation plutôt que sur les comportements expressifs même. L’attachement anxieux a été positivement relié à l’attraction de la personne cible, de telle sorte que les sujets avec un fort attachement anxieux évaluaient la personne cible comme plus attractive. De manière générale, les résultats sont ensuite discutés avec la littérature sur l’imitation et de l’attachement.

 _________________________________________________________________________________

Abstract :

We investigated whether adult attachment orientation predicted the extent to which individuals engaged in implicit behavioral mimicry of a confederate presented by video. Results demonstrated that following an attachment threat prime: (1) those low in attachment anxiety and high in attachment avoidance showed less mimicry of face-rubbing gestures than individuals low in both attachment avoidance and attachment anxiety; (2) those high in attachment anxiety and low in attachment avoidance showed less mimicry of face-rubbing gestures than individuals low in both attachment avoidance and attachment anxiety. Importantly, attachment orientation did not predict baseline levels of face-rubbing gesturing, demonstrating that attachment orientation had an effect on mimicry rather than overall behavior expression. Attachment anxiety was positively related to attraction to the confederate such that those higher in attachment anxiety rated the confederate as more attractive. The findings are discussed with reference to both the mimicry and attachment literatures.

  
Référence :
  • Hall, Millings, & Barbosa Bouças. (2012). Adult Attachment Orientation and Implicit Behavioral Mimicry. Journal of Nonverbal Behavior.
Article publié par Hugues Delmas. Spécialiste en communication non verbale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire