Conférence gratuite sur les expressions faciales

Conférence gratuite sur les expressions faciales

lundi 25 juillet 2011

Débat sur le polygraphe


La détection du mensonge est une thématique qui a toujours passionnée l'homme. Au 20e siècle avec les progrès de la psychologie et de la médecine, les scientifiques ont cherché à mettre en place des outils objectifs et fiables pour détecter la tromperie. Les études sur la communication non verbale, sur la linguistique ou sur la physiologie ont permis d'avancer dans la détection du mensonge. Un des outils qui a été le plus rapidement mis en place a été le polygraphe. Mais quelle est sa fiabilité, ses limites et détecte t-il réellement le mensonge? C'est au travers de plusieurs reportages que je vous propose de répondre à ces différentes questions.

Dans cette vidéo, l'utilisation du polygraphe est débattu par un médecin et un avocat. Le médecin présente le polygraphe comme un outils objectifs de mesure des émotions. Mesures qui peuvent être utiles pour mieux comprendre la psychologie, les réactions et les réactions d'une personne vis à vis d'un événement particuliers. En revanche l'avocat met avant tout en avant l'aspect de protection des individus et rappelle que seul les juges sont à même d'évaluer, de statuer et de se prononcer sur l'innocence des personnes :


















Source :
www.ina.fr



Pour visualiser d'autres reportages sur la communication non verbale.

lundi 18 juillet 2011

La détection du mensonge pendant la guerre froide


La détection du mensonge est une thématique qui a toujours passionnée l'homme. Au 20e siècle avec les progrès de la psychologie et de la médecine, les scientifiques ont cherché à mettre en place des outils objectifs et fiables pour détecter la tromperie. Les études sur la communication non verbale, sur la linguistique ou sur la physiologie ont permis d'avancer dans la détection du mensonge. Un des outils qui a été le plus rapidement mis en place a été le polygraphe. Mais quelle est sa fiabilité, ses limites et détecte t-il réellement le mensonge? C'est au travers de plusieurs reportages que je vous propose de répondre à ces différentes questions.


Dans les années 80, en pleine guerre froide, le gouvernement américain veut réagir à de multiples scandales et affaires d'espionnages au sein même de l'état. Pour cela, le président Ronald Reagan veut imposer aux fonctionnaires de passer le détecteur de mensonge dans le but d'améliorer la sécurité du pays et de mieux protéger le secret d'état. Mais déjà l'utilisation du polygraphe et l'efficacité du polygraphe sont dans la polémique :



















Pour visualiser d'autres reportages sur la communication non verbale.


Sources :
  • www.ina.fr

lundi 11 juillet 2011

La psychophysiologie et le polygraphe


La détection du mensonge est une thématique qui a toujours passionnée l'homme. Au 20e siècle avec les progrès de la psychologie et de la médecine, les scientifiques ont cherché à mettre en place des outils objectifs et fiables pour détecter la tromperie. Les études sur la communication non verbale, sur la linguistique ou sur la physiologie ont permis d'avancer dans la détection du mensonge. Un des outils qui a été le plus rapidement mis en place a été le polygraphe. Mais quelle est sa fiabilité, ses limites et détecte t-il réellement le mensonge? C'est au travers de plusieurs reportages que je vous propose de répondre à ces différentes questions.

Le laboratoire de psychophysiologie du centre psychiatrique de Saint Anne nous présente le détecteur de mensonge : le polygraphe. Un des journaliste se prête alors au jeu en acceptant de passer au détecteur de mensonge interrogé par le directeur du laboratoire de psychophysiologie. Ce détecteur de mensonge, autrement appelé polygraphe est en faite un détecteur d'émotions. Le mensonge est alors détecter de manière indirecte, il arrive que lors d'un mensonge, le menteur ait une forte réaction émotionnelle. Pour repérer la présence d'une émotion le polygraphe enregistre le rythme respiratoire, le rythme cardiaque et la sudation (transpiration). Cependant l'efficacité du polygraphe dans la détection du mensonge est limitée, car il réagit avant tout aux réactions émotionnelles de la personne interrogée et non au mensonge et à la vérité. Aujourd'hui le fonctionnement du polygraphe n'a pas fondamentalement changé ainsi que son efficacité polémique dans la détection du mensonge.




















Pour visualiser d'autres reportages sur la communication non verbale.



Sources :
  • www.ina.fr

lundi 4 juillet 2011

Les expressions faciales de l'orgasme


Les relations sexuelles sont une des sources de plaisir des plus intenses que les êtres humains peuvent ressentir. L'Homme est la rare espèce animale à avoir des relations sexuelles en face à face. En adoptant cette position particulière les expressions faciales produites pendant une excitation sexuelle ont pris une place importante dans la communication non verbale. Alors qu'expriment nos visages lors d'un plaisir sexuel et d'un orgasme?