Accueil / Visage / Expression faciale / Ces robots qui réagissent aux expressions faciales

Ces robots qui réagissent aux expressions faciales

Les études sur la communication non verbale peuvent trouver une application dans le développement des capacités interactionnelles des robots et des avatars. En effet, le développement de robot nécessite qu’ils acquièrent des capacités communicationelles et relationnelles pour interagir au mieux avec leur environnement. Une équipe de chercheurs a mis au point un robot réagissant à certains stimuli émotionnels.
Des chercheurs de l’Université de Tsukuba, au Japon ont créé une méthode pour apprendre aux robots d’adapter leur comportement en fonction de l’expression faciale d’une personne. Les chercheurs sont partis du fait que l’essentiel de l’information s’échange de manière non verbal. En effet, les Hommes et les animaux reçoivent un grand nombre de feedback sur leur comportement, par le langage du corps de leur interlocuteur. Par exemple, un sourire ne donne pas la même information qu’un froncement de sourcil à propos d’un comportement réalisé, le sourire donnant un renforcement positif alors qu’un froncement de sourcil peut être considéré comme un renforcement négatif. En apprenant au robot à décoder et à réagir aux expressions faciales, ils peuvent ainsi comprendre s’ils sont en train de faire quelque chose de bien ou de mauvais.
Les auteurs ont développé une technologie sans fil de telle sorte que les individus peuvent influencer l’action d’un robot par un simple froncement de sourcil. Cette méthode est plus intuitive et immédiate que d’utiliser une manette ou une interface. La technologie utilise une petite bande électromyographique c’est à dire une bande qui réagit à la contraction musculaire de l’individu. Cette bande est placée sur le bord externe des yeux de l’individu, de telle sorte qu’elle est capable de lire les sourires et de les discriminer par rapport aux froncements des sourcils (dans 97 pour cent du temps). Cette technique électromyagraphique a été préférée à une reconnaissance faciale directe, car elle peut être utilisée dans n’importe quelle condition lumineuse et dans n’importe quelle direction.
La vidéo ci-dessous montre comment cette méthode est utilisée. Le robot Nao peut soit donner une balle ou la jeter, l’action du robot est renforcée en temps réelle de manière positive par un sourire ou négativement par un froncement des sourcils :


Référence :

À propos Hugues Delmas

Docteur en psychologie. Auteur du livre "Le Mensonge : Psychologie, applications et outils de détection".

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*