Accueil / Dans les médias / Arrêt sur image / Les micro expressions faciales et X factor

Les micro expressions faciales et X factor

La nouvelle émission X factor, diffusée sur M6, est à la recherche de nouveaux talents. Sur le même principe que l’ancienne émission La nouvelle star, à chaque prime les candidats doivent chanter une chanson puis, sont évalués par les membres du jury. Soumis aux critiques du jury, l’émotion est au plus fort pour les candidats. Que pouvons nous observer dans leur communication non verbale: anxiété? Joie? Tristesse?
Vincent Léoty est un des candidats de x factor a été accroché lors du premier prime par un des membres du jury, Olivier Shultheis. Le candidat est donc sur ses gardes lorsque celui ci livre son avis à propos de sa prestation. L’ensemble des jurés reste aussi sur leur réserve au vue de la prestation de Vincent Léoty. Lorsque que les jurés donnent leur avis, nous pouvons observons plusieurs micro expressions. Les micro expressions sont des expression faciales très brèves, très rapides. Elle sont alors assez difficile à capturer, je vous invite à regarder en parallèle la vidéo correspondante: x factor.
Tout au long de la vidéo (t=0,55 min, t=1,00 min etc…) nous pouvons observer plusieurs micro expression de tristesse. Cette expression faciale est caractérisée par une élévation interne des sourcils (Ekman, 2007). Cette expression au niveau des sourcils peut révéler un état anxieux, de stress tout au long de la vidéo.

Au début de la vidéo (t=0,33 min), nous pouvons voir une micro expression de colère. En effet, la performance du candidat Vincent Léoty avait été fortement critiquée la semaine passée par un membre du jury. C’est alors avec appréhension que le candidat attend les nouvelles critiques du Juré. A ce moment là nous observons une micro expression de colère, les sourcils sont froncés et la bouche est pincée (Ekman, 2007).
A t= 1,08 minute, il y a une micro expression de doute, de rejet. La lèvre inférieure remonte. En plus il y a un léger abaissement des sourcil en même temps et les yeux qui ferme. Qui peut être vu comme un comportement de menace (Bolwig). Les items observés permettent de amener à penser que Vincent rejette littéralement ce que lui dit le membre du jury. La suite de la vidéo le confirmera et de sa communication non verbale ira dans ce sens.
Mis à part les micro expressions faciales, nous pouvons observer deux types de sourires: les sourires asymétriques et les sourires symétriques. Ces deux types de sourire ont déjà été présenté dans un article précédent: “le sourire et ses multiples formes”. Les sourires asymétriques sont des sourires dans lesquels la contraction est plus forte d’un cotés que de l’autre, alors que dans les sourires symétriques la contraction des deux coins de la bouche sont similaire. Les sourires asymétriques sont associés au faux sourire alors que les sourire symétrique sont plus associés au vrai sourire (Schmidt, Ambabar, Cohn & Reed; 2006). Dans cette vidéo nous pouvons observer les deux types de sourire.
A t=0,56 min, nous observons un sourire asymétrique. Vous pouvez constater sur la photo ci contre que coin de la bouche gauche remonte davantage que le côtés droit. De plus en même temps que ce sourire asymétrique, il y a un haussement de l’épaule gauche, il y a une micro expression de tristesse au niveau des sourcils et les yeux ne sourient pas. La présence conjointes de ces items montrent que le sourire est forcé.
A t=1,40 min, nous observons un deuxième sourire qui lui est symétrique. Vous pouvez observer sur la photo ci contre, que les deux coin de la bouche remontent à la même hauteur. De plus en même temps que ce sourire symétrique les yeux sont contractés. Ce sourire symétrique apparaît dans un contexte légèrement différent, mais disparaît assez rapidement pour de nouveau laisser apparaître un visage assez tendu.
Au travers de cette vidéo de télé réalité nous pouvons observer que les émotions vécues sont fortes pour les candidats. La critique des jurés ajoutée à la pression du direct augmente l’éveil émotionnel. Les émotions peuvent être très rapides ou cachées, comme les micro expressions, mais dans tout les cas elles se voient!
  • Ekman. (2007). Emotions Revealed. Holt paperback.
  • Bolwig. Observations and thoughts on the evolution of facial mimic. University of the Witwatersrand.
  • Scmidt, Ambadar, Cohn & Reed. (2006). Movement differences between deliberate and spontaneous facial expressions: zygomaticus major action in smiling. Journal of nonverbal behavior, 30(1): 37-52.

À propos Hugues Delmas

Docteur en psychologie. Auteur du livre "Le Mensonge : Psychologie, applications et outils de détection".

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*