Accueil / Benjamin E / Pinocchio peut mourir en mentant 13 fois !

Pinocchio peut mourir en mentant 13 fois !

pinocchio mensongePinocchio, qui ne connaît pas ce héros d’un conte pour enfant, mondialement connu comme étant le représentant du mensonge ? Pinocchio, petite marionnette de bois qui, par magie prend vie mais qui en contre partie verra chacun de ses mensonges sanctionné par un allongement de son nez !

Combien de mensonges pour tuer Pinocchio ?

L’effet Pinocchio en psychologie du mensonge, décrit un biais auquel nous sommes exposés, selon lequel nous avons tendance à croire qu’il existe – tel le nez de Pinocchio – des indices comportementaux imparables témoignant de la tromperie. Or il est établi que l’opinion de chacun est souvent erronée et fondée sur des indicateurs subjectifs, stéréotypés et sans fondements scientifiques. Néanmoins, une étude de 2012 a démontré que mentir pouvait provoquer une augmentation de la température du nez, cela étant une conséquence émotionnelle de l’anxiété, elle même engendré par le mensonge.

Nous savions que la sociologie et la psychologie s’intéressaient au mensonge, voilà que désormais la physique le questionne aussi. Récemment, un physicien de l’université de Leicester a planché sur cette question : combien de mensonges pourrait produire Pinocchio avant que cela ne lui soit fatal ? Le principe de son étude consistait à quantifier les effets physiques du mensonge sur le corps en bois de Pinocchio, et notamment à calculer ce que représentait la force imposée à la base du cou, conséquemment à l’effet levier du nez. Le chercheur est parti du postulat que la tête (en bois) de la marionnette pesait 4,18 kg et que son nez avait la taille d’un pouce. Considérant que chaque mensonge allongeait le nez du jouet d’un pouce et prenant en compte le seuil de résistance du bois, il a dressé une équation prenant en compte le diamètre de la tête et la résistance à la compression du bois en fonction de la pression exercée par la masse du nez qui s’allonge. Il en a conclu que 13 mensonges suffisaient à exercer une pression propre à provoquer une rupture de l’axe de maintien de la tête et donc à engendrer le bris de la marionnette.

L’auteur conclut que, malgré un don extraordinaire, le pantin devrait pour sa santé, se préoccuper sérieusement de son nez lorsqu’il ment. Mais soyons rassurés : Pinocchio ne ment que trois fois, dans le roman de Collodi. Nous pouvons de surcroît nous réjouir de ne pas être sujets à ce sortilège, nous humains, car selon les auteurs nous mentirions et aurions petits arrangements avec la vérité 2 à 3 fois par jour !

Référence : Llewellyn, S., (2014), How many lies could Pinocchio tell befor it became lethal ?, Journal of interdisciplinary science topics

De Benjamin Elissalde

Rédacteur, spécialisé dans l'étude du comportement non verbal, la psychologie du mensonge et les entrevues d'enquête.

Leave a Reply

Votre adresse éléctronique ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Scroll To Top