Accueil / Corps / Expression corporelle dans la danse

Expression corporelle dans la danse

expression corporelle
La danse est le moyen artistique d’expression corporelle et de communication non verbale par excellence. Les émotions animent sans cesse les mouvements du corps. Mais quelles sont les réelles différences motrices engendrées par les émotions de joie et de tristesse ?

Expression corporelle dans la danse

D’un point de vue non verbal la danse permet l’expression corporelle d’une grande variété d’émotions. Lors d’une danse et en se basant uniquement sur les mouvements corporels il est facile pour les spectateurs de déterminer quelles sont les émotions exprimées. En effet, en faisant danser plusieurs danseurs professionnels une étude à montrer que des danseurs novices étaient capables de correctement retrouver l’émotion jouée par les professionnels. Cette capacité à reconnaître les émotions à partir des mouvements du corps est présente dès l’enfance. Pourtant, bien que l’on sache que les personnes puissent correctement identifier les émotions à partir des mouvements du corps lors d’une danse les indices objectifs sur lesquels la perception se fonde ont été peu décrit.

Pour cela, les émotions de joie ou de tristesse ont été induites chez des participants qui devaient ensuite danser intuitivement sur un extrait de musique neutre spécialement composé pour l’expérience. Lors de la danse, la capture des mouvements du corps était réalisée à l’aide d’une combinaison et l’analyse des mouvements à l’aide d’algorithmes spéciaux. Lors de la danse, sept mouvements corporels étaient relevés : les mouvements de la tête, de la poitrine, des bras, des mains, des hanches, des jambes, et les mouvements des pieds. Plusieurs critères étaient pris en compte comme par exemple la vitesse ou l’accélération des mouvements, etc.
Les résultats ont révélé que l’expression corporelle dans la condition de joie, les participants, bougeaient plus rapidement, que les mouvements étaient réalisés avec des accélérations plus rapides. De plus les mouvements étaient plus expansifs et impulsifs que dans la condition tristesse. Plus précisément, les mouvements de bras et des mains étaient plus rapides quand les danseurs jouaient la joie par rapport à la tristesse. L’accélération des mouvements de la tête, des mains et hanches et des pieds était plus rapide dans la joie. Les mains étaient davantage dirigées vers l’extérieur du corps dans la joie que dans la tristesse. Par contre, aucun effet n’a été observé pour l’aspect rectiligne, la douceur et la hauteur des mouvements.

L’ensemble de ces résultats sont cohérents avec les précédentes études sur les mouvements corporels émotionnels dans la danse. Expression corporelle, ainsi il y a bien des mouvements corporels spécifiques en fonction de l’émotion jouée par les danseurs.

De Hugues Delmas

Fondateur et rédacteur en chef

Leave a Reply

Votre adresse éléctronique ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Scroll To Top